Chapitre complet pour impression

Sortie à Trégunc : visite de l'élevage de Nicolas et redécouverte du littoral avec Lionel. (logo)Sortie à Trégunc : visite de l’élevage de Nicolas et redécouverte du littoral avec Lionel.

Un article rédigé par les 6C et 6D à découvrir ici !

Nous avons été accueillis par Nicolas Vandenbroucque, éleveur « bio » de moutons solognotes (race ancienne et non croisée bien adaptée au milieu). Mais il a plusieurs cordes à son arcs : maraîchage, poules, ruches, verger de pommiers… C’était super de voir toutes les brebis que Nicolas attire en sifflant…ou en donnant des graines bio ! Dans la bergerie, on s’est fait un petit ami tout doux et très affectueux : un agneau de l’année qu’on a appelé Georges. Nicolas a choisi de s’installer en agriculture biologique pour la qualité de vie qu’il y trouve. Il organise son temps en fonction des cycles de la nature. Par contre c’est un métier prenant et demandant beaucoup de temps de travail. En tant qu’éleveur bio, il n’utilise pas d’intrants : ce sont les produits chimiques qui entrent dans les organismes vivants ; au contraire de l’agriculture conventionnelle qui utilise des produits chimiques. Ces derniers entrent dans les sols, mais aussi dans les aliments qui finissent dans notre assiette. Il dit que ça abîme la nature et le corps. Nicolas respecte beaucoup l’environnement : il ne pollue pas en n’utilisant pas de produits chimiques. Il garde des talus sur ses terres pour maintenir la biodiversité. Il évite ainsi de déséquilibrer les chaînes alimentaires et maintient une certaine biodiversité. On a trouvé Nicolas formidable et son jus de pomme bio a été un vrai régal… hum… Un grand MERCI et bonne continuation !

On a aussi redécouvert l’estran avec Lionel Lucas de l’association ANSEL. Il propose régulièrement des nettoyages de plage. On n’a pas eu à chercher longtemps les traces de la pollution humaine bien que la plage ait été nettoyée 2 jours plus tôt ! Macro-déchets en vue : morceaux de bouteille plastique, de caoutchouc, polystyrènes, emballages de lingettes, seringues… Lionel nous a alerté sur une pollution plus sournoise : moins visible mais bien plus dangereuse : celles des micro-plastiques (ils mesurent moins de 5mm). Ces petits morceaux sont fragmentés mais ne sont pas biodégradables et restent dans le cycle de la nature. Ils peuvent être consommés par des êtres vivants, libèrent des substances chimiques plus ou moins toxiques et restent dans les chaînes alimentaires en s’y concentrant. Attention à bien surveiller ce que l’on met dans nos assiettes, car cela peut avoir des conséquences sur la santé humaine ! Tu peux compter sur nous pour limiter notre utilisation de plastiques et emballages en tous genres… Lors d’un « petit train sensitif » exceptionnel, Lionel nous a aussi fait découvrir la dune et sensibilisés à sa fragilité. On ne se doutait pas de l’importance des laisses de mer. Ces formidables écosystèmes assurent des rôles essentiels : chaînes alimentaires, dégradation des débris biodégradables par les décomposeurs, apports en minéraux, maintien du substrat, fixation des végétaux de la dune (pourpiers, oyats…). Finalement, elles maintiennent la biodiversité locale et empêchent l’érosion et le recul du trait de côte. Merci Lionel pour toutes les informations partagées, … et « A bas le nettoyage mécanique des plages cet été » ! Message bien reçu, tu nous as convaincus !

Ce midi là on a fait un pique-nique « zéro déchets »… comme dans la nature. On voulait limiter le plus possible la production de déchets non biodégradables lors de notre repas et si possible manger « bio » et local. C’était chouette de préparer et de réfléchir à tout ça avec nos parents. Tout le monde a joué le jeu et on a produit bien peu de déchets plastiques. Maëly a récupéré tous les déchets biodégradables pour nourrir ses poules et Fabien nous a régalés en préparant un délicieux dessert au chocolat qu’il a partagé. Miammm… !!

Bilan : en modifiant un peu ses habitudes, en réfléchissant davantage aux gestes du quotidien, on se fait du bien, ainsi qu’à la planète ! Ca a aussi été l’occasion pour quelques élèves de jouer « les stars », car un journaliste du Penn Ar Bed, Régis Fort était venu nous interviewer. Léna s’est proclamée la « recycle girl » de la plage ! Hi hi hi…

IMG 1266 IMG 2144 IMG 2167 IMG 2175 IMG 2189 IMG 2205 IMG 2209 IMG 2223 IMG 2246 IMG 2247 IMG 2254 IMG 2260 IMG 2281 IMG 2317