Les 4° et Alice Zeniter : une belle rencontre

Alice Zeniter, prix du livre Inter en 2013 pour « sombre dimanche » et prix Goncourt lycéens 2017 pour le désormais célèbre « art de perdre » est venue à la rencontre des collégiens de 4°. Une rencontre riche en échanges qui a porté naturellement sur le métier d’écrivain. Alice Zeniter a évoqué son travail d’écriture et a même dévoilé quelques éléments de son prochain roman. D’un point de vue plus personnel, l’auteure a expliqué qu’elle pouvait, grâce à ses succès littéraires désormais vivre de son travail de romancière.
Les élèves ont également présenté une lecture à haute voix d’un texte extrait d’une pièce du théâtre jeunesse qui fera ultérieurement l’objet d’une restitution sous forme de capsule sonore. Là, c’est la dramaturge et metteur en scène qui a prodigué de précieux conseils aux collégiens, tout en bienveillance et empathie.
Ces échanges faisaient suite à une première rencontre lorsque les élèves avaient assisté à la pièce de théâtre « Hänsel et Gretel » dont Alice Zeniter est l’auteure.
Le partenariat du collège avec Très Tôt Théâtre a permis cette venue qui s’inscrit plus globalement dans la politique d’ouverture culturelle de l’établissement. Permettre à nos élèves d’accueillir une auteure renommée et reconnue, c’était une occasion à ne pas laisser passer. Une rencontre riche, très appréciée qui laissera des traces dans les mémoires et qui sait, a peut-être suscité des vocations ?

à la rencontre d’une artiste Mexicaine

Les élèves de quatrième ont rencontré l’artiste mexicaine Imelda Aldave au manoir du Ster. Ils ont pu découvrir ses sculptures et ses créatures marines inspirées par la plage du Ster et ont participé à la réalisation d’une fresque sous l’oeil avisé de l’artiste.

Apprentissage chorégraphique pour les 3°

Les enseignants d’EPS de 3° s’associent une nouvelle fois à la compagnie ARCOSM de Thomas GUERRY pour faire vivre aux élèves une expérience artistique particulière. Avec sa chorégraphie « SENS » ,Thomas GUERRY et l’association Escabelle proposent une aventure en 3 temps :

  • Visionnage d’un court-métrage de cinéma avant de retrouver les protagonistes sur scène
  • Atelier afin d’apprendre une phrase chorégraphique simple à base de bodypercussions, d’une chaise, d’un brin de comédie et d’un zest de folie !

- Déplacement au théâtre de Cornouaille pour voir « SENS »

Ce travail sera réutilisé en cours d’EPS dans le cadre du cycle danse. Les élèves auront à construire une chorégraphie collective.

Beat box au collège

le Beat Box (boite à rythme humaine) est l’art d’utiliser sa voix et sa respiration pour reproduire sons et instruments en polyphonie. Une cinquantaine de collégiens ont assisté à une démonstration de SOUSOU, spécialiste de Beat Box, en partenariat avec l’Etincelle.

Certification en allemand

La certification d’allemand pour l’obtention du Deutsches Sprachdiplom 1 ( niveau B1 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) est un examen qui en cas de réussite, permet d’attester un niveau de compétences reconnu dans tout l’espace européen.

Cette certification gratuite, s’adresse aux élèves volontaires qui souhaitent valider leurs compétences en allemand.

5 élèves germanistes ont passé les épreuves orales et écrites, deux d’entre eux ont pu valider le niveau B1 dans toutes les compétences. Félicitations à eux !

Chant et danse, les collégiens se produisent en spectacle

Les élèves de la chorale, du groupe danse et des classes de 6° ont présenté leurs productions chantées et dansées devant les personnes de l’Ephad et de la maison d’accueil spécialisé de Rosporden. Un spectacle très apprécié par les résidents et les élèves eux-mêmes.

Création de capsules sonores

Lors du parcours jeune spectateur les classes de 4e ont lu, au fil de l’année scolaire, des textes de théâtre contemporain pour la jeunesse. Aujourd’hui, les élèves sont heureux de partager leur coup de cœur sous forme de « capsules sonores » ; fruit d’un travail de mise en voix et en son.
Vous entendrez des extraits de « J’ai trop peur » de David Lescop, de « Moustique » de Fabien Arca, d’ « Etendre ses branches sur me monde » de Cécile Mouvet, d’ « Hansel et Gretel », d’Alice Zeniter et de « Dormir Cent » de Pauline Bureau.

• Petit jeu : sauras-tu reconnaître la voix de tes camarades ?

https://drive.google.com/file/d/1VeY3oBahqsJewhEvg_Xqv5GzrKLTQoXD/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1CUY-LDEvEv23iMS8OE4QuAk2Lsex_anL/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/12NEOZ9RLrlB0o1_Vm-Tz_tqTOFxr-ABQ/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1xm2wrrfDBxgg0APdesPoJwuZ4gRT6yW2/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1DpknnySOCjIxDU0gzMp-6TGmbCp8d1Kg/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/18JHT9i7yeRP_nxtbZNFAHC6nmzCW3nEz/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/11RQCnTl0DidVqrXrsa0bQScX1MG23bBI/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1WxSU1IWvS7KqTDGLoTk-c3XRek2ENfs5/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1xAAljzIKxINekfp9oCnnXAHKCgf2h3zb/view?usp=sharing

Ces capsules sonores viendront nourrir le projet « Monte le son ! » que propose l’association quimpéroise Très Tôt théâtre du 19 au 29 mai. Pour toute information concernant cet événement ouvert aux familles, voir le lien ci-dessous.

Didier Delepeleer pose sa guitare au collège.

Durant deux jours Didier Delepeleer a posé ses valises et sa guitare au collège. L’auteur compositeur a partagé avec les classes de 5° jeudi, les 6° et l’école de Tourc’h vendredi, sa passion et son expertise du chant, s’appuyant sur la comédie musicale qu’il a composée « Joséphine, sacrée gamine ». Le texte retrace les combats menés par la célèbre chanteuse de music-hall. L’auteur évoque les engagements de Joséphine Baker : la condition de la femme, la lutte contre la ségrégation raciale ou encore, son engagement dans la France Libre.
Entre humour et professionnalisme Didier Delepeleer a su entrainer les élèves derrière lui. Une rencontre qui s’inscrit dans la pratique du chant choral au collège.

Dormir cent ans

Un spectacle total où tous les arts de la scène se conjuguent avec délicatesse, et humour.

Mardi 30 avril 2019, toutes les classes de 4e ont assisté au Théâtre de Cornouaille à Quimper à leur 3e spectacle du PARCOURS JEUNE SPECTATEUR : Dormir cent ans, texte de Pauline Bureau, mis en scène par la compagnie La part des anges.

C’est l’histoire d’Aurore et Théo, deux adolescents, un peu perdus dans leur solitude, leurs peurs, leurs désirs aussi. L’une compte ses pas, ses mots, les touches du piano, l’autre ne sait pas pleurer, c’est le cri qui vient d’abord, puis il tape, casse…Deux solitudes qui, par le hasard de la vie et de la nuit vont se côtoyer, s’entrechoquer et finalement s’enlacer, bercées par la voix d’un crapaud crooneur « Because the night belongs to lovers », (Parce que la nuit appartient aux amoureux) dans un rêve commun, au cœur d’une forêt profonde qui envahit le plateau, grâce aux magnifiques décors mouvants vidéoprojetés d’Yves Kuperberg.

Suite aux applaudissement chaleureux du public, les élèves ont pu participer à un bord plateau animé par de nombreuses questions autour du spectacle, entre Cécile Zanibelli, l’assistante à la mise en scène, et les comédiens.

Echapperons-nous ?

Nouvelle étape pour le parcours jeune spectateur : nos élèves de 4e ont découvert, cette fois-ci, au Terrain à Quimper, leur deuxième spectacle : “Echapperons-nous ?” proposé par la célèbre compagnie belge La Galafronie. Une version contemporaine et revisitée du célèbre Petit chaperon rouge où il est question de nos peurs, de nos destinées, de nos choix …. D’aller ou pas de l’autre côté de la porte ! Une très belle mise en scène qui mêle théâtre, chant, danse, rire et poésie !

Expérimentation du langage corporel pour les 4°

Dans le cadre du parcours jeune spectateur, mercredi 16 mai les classes de 4A et 4E ont participé à un atelier danse animé par deux membres de l’association Escabelle. Les élèves ont pu ainsi expérimenter le langage corporel et se préparer à assister très prochainement à leur troisième spectacle, « To be or not to be », une création danse contemporaine et hip hop.

Il était une fois … notre société !

Article rédigé par les élèves de 4B et de 4D.

Le lundi 17 décembre, les élèves de 4e D et 4e B du collège sont allés au théâtre de Cornouaille, à Quimper, pour assister au premier spectacle de leur Parcours du jeune spectateur.
Ce spectacle a été créé et mis en scène par la compagnie rennaise Bob Théâtre et s’intitule : De l’avenir incertain du monde merveilleux dans lequel nous vivons. Quel programme !
Il s’agit d’une parodie de comédie musicale qui, sous la forme d’un conte de fée, nous raconte l’histoire de Nina, une adolescente rejetée par la société car elle est … trop gentille !
Nous avons apprécié ce spectacle car il aborde, à travers l’humour, des sujets graves et d’actualité : les différences, la tolérance, l’abandon, la xénophobie, la cupidité, la maltraitance, l’éducation, l’égoïsme …

Article rédigé par les élèves de 4B et de 4D.

Quelques réactions suite au spectacle :

« J’ai apprécié ce spectacle car ce n’était pas un monde parfait. » (Justine, 4D)

« Une belle critique de notre société ! » (Félix, 4D)

« Avec les jeux de lumières nous avons été emportés dans l’interprétation. » (Héloïse, 4D)

« Ce n’était pas une comédie musicale comme les autres : elle était plus drôle et plus étrange en même temps ! » (Biatriz, 4D)

« C’était fou ! » (Lilou, 4D)

« J’ai aimé le moment où les comédiens sont venus dans la salle avec nous. » (Mona, 4D)

« C’était fantastique et magique ! » (Eva, 4D)

« Belle morale pour ce spectacle. » (Mayline, 4B)

« J’ai aimé ce spectacle car il y avait beaucoup d’interaction avec le public. » (Tomine, 4B)

« Très simple mais profond en sens. » (Julie, 4B)

« J’ai apprécié ce spectacle car il y avait plusieurs façons de le comprendre. » (Gurvan, 4B)

« Un spectacle drôle et bien pensé. » (Orélien, 4B)

« Quelques moments que j’ai trouvés incohérents mais dans l’ensemble un spectacle agréable à regarder. » (Adèle, 4B)

« J’ai aimé l’opposition des deux mondes. » (Soazig, 4B)

« De l’originalité tout au long du spectacle avec des chorégraphies folles, dans tous les sens du terme. » (Ewen, 4B)

La chorale du collège se prépare activement…

La chorale du collège se prépare activement pour les représentations qu’elle donnera à de multiples occasions d’ici la fin de l’année scolaire. La première "officielle" aura lieu lors du festival « École en chœur » au Terrain Blanc à Quimper le 18 juin.
En attendant le spectacle, quelques souvenirs de la pause pique-nique à Max Jacob !

La chorale s’exporte !

Les élèves de la chorale ont rencontré leurs homologues des collèges Quimperois pour préparer les rencontres chorales départementales qui se dérouleront en juin. Cette répétition grandeur nature se déroulait au collège Max Jacob.

La Mobiklasse au collège Pensivy

Anna Reiter, lectrice de la Mobiklasse de l’OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse), est intervenue au collège pour présenter son pays et sa langue aux élèves de 6e.
L’animatrice, originaire de Bavière, sillonne les routes de Bretagne à bord de son CITAN à la rencontre des élèves et s’engage à véhiculer une image attrayante, actuelle et authentique de l’Allemagne. Elle souhaite leur faire aimer sa langue, les sensibiliser aux différences interculturelles.
Accompagnée par Mme Yvenat, professeure d’allemand, Anna Reiter a mis en place des animations ludiques sur la musique du rappeur Cro et des jeux linguistiques pour initier les élèves à la langue allemande.

Le son s’expose !

Les élèves de 4° ont pu découvrir dans les locaux de Très tôt Théâtre à Quimper une exposition sonore à laquelle ils ont contribué grâce à la création de capsules disponibles sur le site du collège. Pour vivre cette expérience, certains se sont dirigés vers l’Atelier Noir, les autres ont été accueillis à l’Ecrit-tôt.
Voici leurs témoignages !

« Nous avons été très bien accueillis par les personnes de très tôt théâtre. » Enora 4E
« Le son était puissant et on était confortablement installé. J’ai aimé comparer les différentes capsules. C’était une expérience apaisante et relaxante. » Roxane 4E
« Nous étions allongés, plongés dans l’obscurité, j’ai trouvé cela reposant, j’avais l’impression de me faire bercer par les histoires que nous écoutions. J’ai particulièrement aimé écouter les textes que nous n’avions pas lus en classe ; ils avaient l’air assez drôles. » Noah 4C
« Je n’ai pas pu assister à cette sortie mais je voudrais dire que j’ai beaucoup aimé ce parcours : il nous apprend à être un bon spectateur et à mieux parler en public. » Zachary 4E
« J’ai bien aimé cette sortie car on a pu écouter d’autres capsules sonores de HANSEL ET GRETEL et des capsules d’autres textes de théâtre. » Cléa, 4E
« Nous étions à l’atelier Noir, une pièce plongée dans le noir. Cela permettait de se concentrer sur l’écoute des capsules, la nôtre, celles des autres classes du collège, et des écoles primaires qui ont participé au projet. » Emma 4C
« J’ai vraiment aimé l’accueil chaleureux des personnes à Très tôt théâtre, c’était intéressant d’écouter d’autres capsules, comme celles réalisées par des plus petits que nous. » Florie 4E
« Dans la dernière capsule on a entendu les bruits de la mer : le cri de plusieurs animaux marins, le crabe, la crevette, le dauphin, c’était étonnant ! » Alwena 4C
« J’ai trouvé intéressant de découvrir les bruits des animaux marins que je ne connaissais pas. » Noé 4C
« J’ai trouvé que les CM1 et les CM2 interprétaient super bien leurs personnages. » Matthieu 4E
« J’ai trouvé très apaisant d’écouter des voix, nous nous sommes même un instant retrouver dans l’obscurité totale. Sans le visuel, on se concentre sur l’audition. J’ai apprécié cette expérience pédagogique. » Célia 4C
« Le contexte dans lequel nous étions était original, dix fois plus intéressant qu’en classe : on pouvait prendre des positions agréables, le son des enceintes, placées à différents endroits, nous mettait bien dans l’ambiance. » Coralie 4E
« Nous étions installés confortablement dans une pièce spécialement aménagée pour que le son soit agréable. J’ai aimé cette expérience, nous avons pu comparer notre travail avec d’autres propositions. » Kévin Baumann 4E
« C’était reposant, nous étions dans une salle à moitié plongée dans le noir, allongés ou assis, c’était un peu étrange. » Constant 4C
« J’ai adoré ces capsules, c’était intéressant de découvrir les différentes propositions pour un même texte. » Lucas 4E
« J’ai apprécié cette expérience, cela nous a permis de découvrir de nouvelles pièces de théâtre, de les écouter différemment. Certaines capsules étaient drôles ! » Emmeline 4C

Le télégramme - travail en commun avec les écoliers

Lecture et EPS pour les 6A : une expérience créatrice

Quand la lecture s’associe avec l’éducation physique et sportive : la classe de 6A a pris le prétexte de « 15 minutes pour lire » pour entrer en création. Des postures de lecture, mon corps se fige ou s’anime ! Bel exercice et belle expérience !

Les 3° assistent au spectacle de danse

Les élèves de troisième ont assisté à la dernière création de la compagnie Arcosm, vendredi 21 décembre, à Quimper. Ce spectacle, créé par le chorégraphe Thomas Guerry, faisait suite au travail chorégraphique entrepris avec les collégiens il y a quelques semaines.

Les 4° au Triskell à Pont Labbé

Le parcours du jeune spectateur pour les 4° se poursuit. Cette fois c’est Le Triskell de Pont-Labbé qui fut le théâtre de la représentation des frères Pablof. Pour en savoir plus sur ce spectacle, télécharger le dossier ici.

Les 4° découvrent « Hansel et Gretel »

Dans le cadre de l’EPI « le parcours du jeune spectateur », les élèves de 4C et 4E ont assisté à l’Archipel de Fouesnant, au spectacle « Hansel et Gretel, le début de la faim », texte écrit et mis en scène par Alice Zeniter. Une vidéo de présentation réalisée par les élèves à découvrir ici !

les élèves de 6° assistent au concert d’Issouf Ouattara

Tous les élèves de 6° ont assisté à l’étincelle au spectacle de Issouf Ouatera. Ce musicien natif du Burkina Faso, habitué des festivals (il a notamment joué pour l’ouverture du sommet de la francophonie à Ouagadougou), est percussionniste et spécialiste du N’goni, sorte de harpe Africaine. Cette représentation a permis aux collégiens de découvrir et de s’ouvrir à une culture plutôt méconnue ici. Cette manifestation s’inscrit dans un projet plus global de comédie musicale sur le thème de Joséphine Baker. Plusieurs disciplines sont associées dans ce projet : éducation musicale, français…mais l’aspect ouverture culturelle et approche de la diversité sont aussi des éléments clés.

Musique Africaine pour les 6°

Tous les élèves de 6° ont découvert Issouf OUATARA et ses instruments traditionnels. Ce musicien natif du Burkina Faso, habitué des festivals (il a notamment joué pour l’ouverture du sommet de la francophonie à Ouagadougou), est percussionniste et spécialiste du N’goni, sorte de harpe Africaine. Cette représentation a permis aux collégiens de découvrir et de s’ouvrir à une culture africaine assez méconnue.

Parcours du jeune spectateur

Article rédigé par des élèves de 4e

Dans le carde d’un EPI (enseignement pratique interdisciplinaire, Lettres/ Arts plastiques) les élèves de 4B et C du collège, accompagnés de trois professeurs et de leur Principal, monsieur Aurrière, ont assisté mardi 13 décembre 2016, au Triskell à Pont L’abbé, à leur premier spectacle : La nuit où le jour s’est levé, une création de la compagnie du Théâtre du Phare, mis en scène par Olivier Letellier. Suite à la représentation qui a reçu un accueil enthousiaste des élèves, ceux-ci ont eu la chance de participer à un échange avec le metteur en scène et les acteurs.

Philippe Gautier, auteur, rencontre les élèves de 4°D et 4°E

Adolescent, Philippe Gauthier a été tenté par la sylviculture, puis par la coiffure. Il a abandonné l’un et l’autre sans renoncer à ses passions, la musique et le dessin. À 20 ans, il s’est découvert une nouvelle passion, le théâtre, d’abord comme comédien, et finalement comme auteur. Il est désormais publié à l’école des loisirs.
Les 4° D et E ont rencontré et échangé avec Philippe Gautier dans le cadre du parcours artistique et culturel.

Professeurs du collège et des écoles se forment ensemble

Dans le cadre de la mise en place des nouveaux cycles et de la continuité pédagogique école/collège, des classes de CM2 et de 6° seront associées autour d’un projet artistique et culturel commun : la mise en scène d’une comédie musicale autour de la vie de Joséphine Baker.

Deux journées de formation regroupant des professeurs du premier degré et du collège se sont déroulées dans l’établissement. Elles avaient pour but de découvrir et s’approprier l’œuvre mais également de rechercher des pistes pour une exploitation interdisciplinaire de ce projet.

Projet artistique regroupant les 6°C et CM1-CM2 de l’école de Cadol

« De près, de loin : ensemble ou tout seul, plus on s’approche, plus ils deviennent beaux ! Seul, il est laid ; ensemble, ils deviennent beaux ! ».

Tel est le sujet du projet artistique commun mené par les CM1-CM2 de l’école de CADOL et la classe de 6°C. Il s’agit de valoriser des déchets retrouvés dans la nature ! Sous la houlette de leurs enseignants, cette cinquantaine d’élèves a mené un travail photographique de mise en valeur en variant les points de vue, les cadrages, les angles… En attendant de découvrir le résultat, c’est aussi l’occasion de concrétiser la mise en place du nouveau cycle 3 qui va désormais du CM1 à la sixième.

Rencontre chorale des écoles et du collège

Les écoles publiques du secteur de Rosporden, les 6° et la chorale du collège ont participé mardi 21 mai à une rencontre chorale sur la scène du centre culturel.
Quelques instantanés ici !

Rencontres chorale au centre culturel

La chorale du collège et toutes les classes de 6° ont activement participé aux rencontres chorale sur la scène du centre culturel. A cette occasion, les chorales des écoles du secteur ont également pu montrer tout leur talent sous les yeux avisés de leurs homologues de 6°.

Rencontres théâtrales

Mardi 12 juin2018 les élèves de 4e D et E ont participé à des rencontres théâtrales à l’ARCHIPEL à FOUESNANT. Ce fut l’occasion pour ces deux classes de présenter le fruit de leur travail de mise en voix et en espace d’extraits de textes de Philippe GAUTHIER, travaillés au courant de l’année scolaire avec leur professeure de Français et le comédien danseur Gaétan LAVILLE. Les élèves ont également pu découvrir et apprécier le travail d’autres classes inscrites à ce projet. Ce fut une belle journée riche en échanges, émotions et surprises.A travers ce projet, les élèves ont pu mesurer l’intérêt de la collaboration pour mener à bien un projet et la notion d’engagement.

Une première vidéo est consultable ici !

Rencontres théâtrales, vidéo N°2

La deuxième vidéo en ligne ici !

Théâtre et atelier danse, le parcours du jeune spectateur s’étoffe !

Lundi 30 janvier 2017, le théâtre Max Jacob à Quimper a accueilli « LES OMBRES BLANCHES » de la chorégraphe Nathalie Pernette.

Une deuxième escale pour L’EPI « PARCOURS DU JEUNE SPECTATEUR » que suivent les élèves de 4e du collège Germain Pensivy : l’occasion pour eux, d’entrer, cette fois non sans une certaine appréhension, dans la danse des esprits frappeurs, des fantômes facétieux et autres feux follets…

Jeudi 2 février 2017, suite à la représentation, les élèves de 4e B et 4e C du collège, ont participé avec beaucoup d’enthousiasme, de créativité et de talent à un atelier danse animé par Annie Rivière, membre de l’association ESCABELLE, partenaire de Très tôt théâtre.

Un danseur chorégraphe en classe de 4°

Gaétan Laville, chorégraphe et danseur est intervenu en classe de 4D et 4E. Il a accompagné et guidé les élèves lors d’une mise en voix et en espace. Ils ont découvert à cette occasion le jeu théâtral et des notions de chorégraphie.
Cette intervention fait partie intégrante du projet artistique et culturel sur le niveau 4°intitulé « parcours du jeune spectateur »

Un peu d’Europe à Pensivy

Les langues vivantes ont été le fil conducteur de cette semaine au collège, entre une journée « British » où les collégiens étaient invités à venir vêtus à l’anglaise, des ateliers cookies et des déjeuners espagnol, allemand, britannique, l’Europe fut à l’honneur ! En image ici.

un vent « so British » souffle sur Pensivy

Dans le cadre de la semaine des langues vivantes, le collège Pensivy a proposé aux élèves des repas espagnol, allemand et britannique. Ainsi furent servis sauté de porc à l’espagnol, riz aux épices, flan à la banane et à la cannelle, goulasch, forêt noire, salade Coleslaw et bien évidemment le célèbre fish and chips. Cette année l’accent a été mis sur la Grande Bretagne et afin de souligner un peu plus cette action, il a été proposé aux élèves, plus particulièrement ceux de 6° et 5°,de venir au collège vêtus dans le style « collégien britannique ». Le succès fut au rendez-vous, bien au delà des espérances des équipes enseignantes puisque bon nombre d’adultes et de 4°, 3° ont joué le jeu du « so British ». Les chemises blanches, les cravates foncées, les vestes de type blazer, les jupes ou les pull-over col en V ont ainsi envahi le collège l’espace d’une journée.

Une auteure à la rencontre des 4°

Dans le cadre du parcours du jeune spectateur, un des axes du projet d’établissement, les élèves de 4° ont accueilli Nathalie Papin, auteure dramatique reconnue qui fait partie des écrivains de théâtre jeunesse. Elle fut d’ailleurs récemment lauréate du « Grand Prix de littérature dramatique jeunesse ».

Elle a évoqué avec les collégiens la pièce de théâtre « au pays de rien » dont elle est l’auteure et que les élèves avaient pu découvrir la veille.

C’est une approche quasi-philosophique qui a été privilégiée.

Ce moment est une étape importante dans le projet culturel du niveau 4° , qui permet aux élèves de s’ouvrir à un univers encore souvent assez méconnu pour eux, celui du spectacle vivant. Il contribue aussi au développement de l’engagement, de l’autonomie, de l’esprit critique.

Une autrice en classe de 4°

Les 4A, 4B et 4D ont accueilli l’autrice Cécile Mouvet, lauréate du Prix Lansman pour sa pièce « Étendre ses branches sur le monde" .
Après Alice Zeniter pour les classes de 4C et 4E, cette rencontre s’inscrivait dans le parcours artistique et culturel des élèves 4° de Pensivy.
Des photos et un florilège des réactions des élèves ici !

“Je suis très contente de cette rencontre. J’ai bien aimé les jeux sur la voix que nous avons faits.” (Lou)

« On a fait des jeux très drôles. » (Perine)

« J’ai été ravi de rencontrer Cécile Mouvet, c’est une personne dynamique et drôle. Dès son entrée dans la salle, elle a installé de la bonne humeur. Cécile nous a expliqué que si on est artiste dans la musique, dans l’écriture ou dans le dessin, il faut laisser cours à son émotion du moment .” Orlann

“J’espère qu’elle a bien aimé notre lecture. J’ai vraiment bien aimé cette rencontre même si je ne savais pas trop quoi dire. Mon meilleur moment, c’est quand on a tous lu pour elle.” (Florent)

“J’espère pouvoir revivre cette expérience.” (Cynthia)

“J’ai été fascinée par les imitations, les paroles et les gestes de Cécile Mouvet. Cette rencontre m’a plu et même m’a transportée dans son univers.” (Cynthia)

« Dommage que la séance n’ait pas duré plus longtemps. » « J’aurais aimé lire les haïkus. »(Alan)

« C’était très intéressant car Cécile Mouvet répondait à toutes nos questions. C’était une belle après-midi ! » (Florian)

« J’ai apprécié qu’elle nous dise de prendre une image et de dire la première impression qu’elle apporte. » (Vincent »)

« Cette rencontre m’a appris beaucoup de choses. J’ai beaucoup aimé » (David)
« J’ai bien aimé cette rencontre car on a pu avoir la chance d’échanger avec une auteur d’un livre qu’on avait étudié en classe. » (Thibault)

« On a parlé des relations frère-sœur et de la politique de l’enfant unique en Chine. J’ai beaucoup aimé cette partie. » (Maïwenn)

“ Cette après-midi était très bien car on a su d’où venait l’inspiration de Cécile Mouvet.
Cécile Mouvet nous a mis à l’aise. Elle est très souriante et pétillante. Les jeux qu’elle nous a proposés étaient très bien car tout le monde participait.” Erell

“Cécile Mouvet a très bien réussi à animer le cours et nous faire réagir. J’ai trouvé cette rencontre originale et instructive. Merci Cécile Mouvet.” Nathan

“Cette rencontre m’a beaucoup apportée. Elle ouvre les yeux sur différentes opinions que la nôtre. Les jeux de Cécile Mouvet étaient réfléchis. J’espère pouvoir renouveler cette expérience car elle m’a été très utile.” (Maya)

“Cécil Mouvet mérite bien son prix pour sa très belle œuvre Etendre ses branches sur le monde. Cette pièce de théâtre me donne envie d’en apprendre un peu plus sur la Chine.” (Yann)

Une rentrée 2017 sous le signe du chant

Les 5 classes de sixième ont préparé lundi matin une polyphonie intitulée « Bambali » qui a été restituée sur le temps de la pause méridienne. Cette chanson interprétée en wolof (langue parlée au Sénégal) par les élèves et des personnels du collège est un chant de piroguier du Sénégal.

Une rentrée en chanson !

Ce jour de rentrée, tous les élèves de sixième, accompagnés d’adultes ont entonné sur la cour, sous un soleil resplendissant, un chant répété le matin même. Une rentrée en chanson pour débuter l’année !