Chapitre complet pour impression

Dans la même rubrique...

Sortie à l'étang de Rosporden pour les 6C et 6D. (logo)Sortie à l’étang de Rosporden pour les 6C et 6D.

Article rédigé par les membres du Club Terre et Mer à lire ci dessous.

Et c’est parti pour aller étudier les abords de l’étang en compagnie de Claude Rannou, de l’association Bretagne Nature. Il y a de l’excitation en classe pour se préparer et se munir du matériel nécessaire, mais une fois sur le terrain : chuuuuttt ! Pour pouvoir observer la faune locale et notamment les oiseaux, il faut savoir se faire discret… Dur dur de tenir sa langue, mais quel bonheur de voir décoller les passereaux de la prairie humide, de surprendre le héron cendré qui y a ses habitudes, ou encore le canard col vert et les bécassines des marais ou les mouettes. Nous en avons profité pour pêcher du plancton d’eau douce et mesurer la température et la luminosité dans deux zones différentes : celle d’eau stagnante et celle d’eau courante. Nous avons aussi fait une sacrée récolte de déchets, parfois insolites : bouteille en verre, sac à déjections canines, emballages plastiques, déodorant, canettes, stick pour les lèvres… Quelle tristesse de salir la nature avec tous ces déchets qui ne sont pas biodégradables ! Claude nous a montré la mare où l’on pourra venir voir la grenouille verte lorsque la saison sera idéale ; c’est la seule espèce de grenouille présente sur l’étang. Puis nous sommes revenus en classe pour filtrer le plancton et l’observer au microscope. SUPER !!! Il y a de la vie dans l’étang ! Le plancton qui se déplace vite et dans tous les sens, c’est du zooplancton (plancton d’origine animale). A l’aide des fiches d’identification des espèces, on a reconnu des larves et des adultes de daphnies, de copépodes… Celui qui ne bouge pas du tout c’est du phytoplancton (plancton d’origine végétale). Il est tout vert et comme il ne bouge pas, on pourrait penser qu’il est plus facile à reconnaître… mais ce n’est pas si simple, il y a tellement d’espèces différentes ! On est content d’en avoir observé car ce phytoplancton est à la base des chaînes alimentaires et c’est lui aussi qui produit de l’oxygène. Finalement, on peut dire que le phytoplancton marin et d’eau douce sont les poumons bleus de la planète. Ces micro-algues produisent à eux seuls 50% de l’oxygène que l’on respire. Conclusion : faites un geste pour la nature, notre Terre est précieuse ! Évitons de la polluer. le 20 Novembre 2018.

DSCN0128 Copie DSCN0152 IMG 0844 IMG 0853 IMG 0879 IMG 0894 IMG 9089 IMG 9098 IMG 9101